Comment protéger votre portefeuille de l’inflation grâce à des investissements immobiliers ?

Comment protéger votre portefeuille de l’inflation grâce à des investissements immobiliers ? 1090 721 Laura
Comment protéger votre portefeuille de l'inflation grâce à des investissements immobiliers

” Une banque est un endroit qui vous prête de l’argent, si vous pouvez prouver que vous n’en avez pas besoin.”

L’inflation est une mesure de l’augmentation des prix – ou dit autrement, une mesure de la diminution de la valeur de votre argent. Il se peut donc que vous ayez toujours la même somme d’argent sur votre compte, ou peut-être même plus : Mais les biens et produits que vous pouvez acheter avec cet argent sont moins nombreux, vos avoirs ont perdu une partie de leur pouvoir d’achat.

L’exemple ci-dessus ne prend en compte que le fait que vous détenez toutes vos richesses en espèces. Ce n’est pas le cas pour la plupart des gens, mais la question se pose alors : Quelles sont les meilleures classes d’actifs à détenir en période d’inflation (plus élevée) ?

Avant d’aller plus loin, nous devons établir quelques notions de base :

Un actif physique est le meilleur moyen de préserver la richesse. C’est notre pensée fondamentale et la conviction généralement adoptée. Après tout, un tableau sera toujours un tableau, tout comme un appartement de 3,5 pièces sera toujours un appartement de 3,5 pièces.

Cependant…

L’observation ci-dessus n’est que relative. S’il est vrai que l’inflation signifie que votre argent perd de son pouvoir d’achat, elle s’applique en fait à tous les actifs financiers – mais les actifs physiques perdent moins.

Examinons donc ces actifs réels, mais avant cela, nous devrions nous pencher sur les pires endroits pour stocker votre patrimoine en période d’inflation.

Évitez les obligations et les liquidités

Le vieux proverbe selon lequel “l’argent liquide est roi” n’est vrai qu’en période d’inflation stable et contrôlée. Lorsque l’épargne que vous avez stockée sur votre compte est détenue en espèces, il suffit de regarder quelques mois en arrière pour observer l’impact des taux d’intérêt négatifs et constater le même effet que l’inflation : Votre argent prend moins de valeur en ne faisant rien !

En conservant votre patrimoine en espèces, vous subissez de plein fouet l’impact direct (négatif) de l’inflation.

Les obligations sont une classe d’actifs courante pour se protéger non seulement contre les taux d’intérêt négatifs et peuvent à première vue sembler attrayantes lorsqu’on observe les rendements en période actuelle de hausse des taux. Mais pour obtenir un rendement positif sur les placements obligataires, les investisseurs sont généralement obligés d’acheter des obligations ayant une échéance de 10 ans ou plus.

Mais, lorsque vous vous intéressez à une obligation à maturité plus élevée, vous vous exposez également à une plus grande incertitude vis-à-vis du taux d’intérêt. Et lorsque les taux d’intérêt augmentent, l’obligation perd de sa valeur, et encore plus pour les obligations à long terme.

Les meilleurs actifs sont les actifs réels (surtout en période d’inflation)

Comme mentionné au début, l’investissement dans un actif tangible est nettement meilleur que les obligations ou les liquidités. Ceci, toutefois, à condition que l’on parle de la même définition de ce qu’est un “actif réel”.

En définissant un actif réel comme tangible, nous en déduisons qu’il existe un objet physique qui peut être touché (parking d’aéroport immobilier, navires ou marchandises). Si tel est le cas, nous en déduisons également que les actions appartiennent aux actifs financiers – comme les obligations et les liquidités sur les comptes.

Comment les actions se comportent-elles en période d’inflation ?

Les actions sont en fait de petites parties d’une entreprise, et en achetant une action, vous devenez également propriétaire d’une partie de cette entreprise. Si l’entreprise se porte bien, les actions en profitent également. L’inflation n’est pas directement mauvaise, mais elle n’est pas non plus directement bonne pour les entreprises.

En période d’inflation, le coût de production augmente par le biais des matières premières ou des salaires, ce qui n’est évidemment pas bon pour les entreprises. Cependant, de nombreuses entreprises peuvent augmenter leurs prix (inflation !!!) lorsque les coûts augmentent, et on pourrait donc dire que c’est bon pour les entreprises. Il peut s’avérer qu’une entreprise n’est ni meilleure ni moins bonne en période d’inflation.

L’Histoire montre que les actions perdent de la valeur en période d’inflation. Les raisons ne manquent pas, mais pour commencer, afin de juguler l’inflation, les banques centrales augmentent les taux d’intérêt, ce qui freine l’activité économique.

Lorsque les taux d’intérêt atteignent un certain niveau, les obligations semblent soudainement attrayantes et les liquidités se déplacent (des actions) vers les obligations.

Investir dans l’immobilier

Quels que soient nos efforts, nous ne pouvons échapper au fait que l’immobilier est un actif réel (tangible). Regardez votre propre maison qui, en termes d’utilité, conserve la même valeur d’usage 1:1. Comme mentionné au début, un appartement de 3,5 pièces avec vue sur le lac Leman restera un appartement de 3,5 pièces avec vue sur le lac Leman.

Dans l’Histoire, l’immobilier s’est révélé être un actif stable en période d’inflation. La stabilité des rendements est intéressante à une époque où les marchés (boursiers) sont incertains et ne montrent souvent aucun signe clair de direction.

En outre, lorsque les taux d’intérêt augmentent, de plus en plus de personnes choisissent de louer au lieu d’acheter une maison. Par conséquent, les investisseurs qui ont accumulé des biens immobiliers pour fournir des logements multifamiliaux verront la demande augmenter, offrant ainsi une stabilité et une assurance supplémentaire.

Il y aura toujours une demande de logements et de biens immobiliers, quoi qu’il arrive. Comme Mark Twain l’a si bien dit: Achetez de la terre, on n’en fabrique plus.  – les gens auront toujours besoin d’un endroit où vivre. Il semble juste de supposer que lorsque les prix augmentent, l’immobilier est un choix favorable pour investir votre argent. La corrélation entre l’indice des prix à la consommation et les prix des loyers est évidente, et plus les revenus locatifs augmentent, plus la valeur de la propriété augmente.

Ce fait prend encore plus de sens si l’on considère, par exemple, qu’en Suisse, la hausse continue des prix de l’immobilier et les exigences imposées par les banques en matière de financement limitent l’accès à la propriété pour une grande partie de la population helvétique. D’importantes ressources sont nécessaires pour surmonter ces différents obstacles.

Si l’on ajoute à cela le fait que l’achat d’un bien immobilier est devenu plus cher que sa location, suite à la hausse des taux hypothécaires, à l’ajout de frais supplémentaires et à l’envolée des prix de la construction (lire notre article sur le sujet), on comprend aisément pourquoi l’investissement en actionnariat participatif immobilier est si populaire.

En effet, le modèle unique, basé sur la rentabilité, que propose SIPA Immobilier, constitue un actif innovant, diversifié et adaptable.

La preuve en est qu’en investissant dans nos projets (sans hypothèque, dès chf 49’000), vous bénéficiez de rendements élevés et attractifs (issus des revenus locatifs de nos biens, soit entre 5 % et 7 % nets par an).

Ainsi, il semble pertinent de s’intéresser aux alternatives d’investissement afin de s’adapter aux nouveaux défis économiques et financiers auxquels nous devons faire face.

    Saisissez votre nom complet

    Saisissez un courriel valide